Le contenu, au cœur de votre référencement

Le référencement, où la recherche de visibilité parmi l’océan de sites disponibles. Alors que se démarquer n’a jamais été aussi important, cette discipline reste largement méconnue du grand public et notamment des entreprises qui peinent encore à y voir quelconque utilité.

Le référencement, « c’était mieux avant »…

Avant tout, il faut dessiner le contexte qui entoure cette jeune discipline qu’est le SEO, ou « Search Engine Optimization ». Que l’on pourrait résumer comme l’art d’apparaître en bonne place dans les classements du moteur de recherche de Google pour une requête donnée. Les pratiquants de cette discipline sont les « référenceurs ». Des individus étranges et ténébreux, à mi-chemin entre le hacker et le magicien. Le « référenceur » savait jouer de ce mystère pour vendre son art comme une « alchimie » complexe et subtile, dont lui seul avait le secret. A vrai dire, ce qu’il faisait intéressait moins que les résultats qu’il pouvait obtenir. Et c’est là que le « miracle » opérait. En quelques clics un bon référenceur pouvait influer de manière spectaculaire sur le classement d’un site Web. Les techniques étaient parfois, et même souvent, complètement tordues et résolument dénuées de tout bon sens humain. Et pour cause, c’était du « black-hat ». Des bidouilles techniques qui profitaient des failles de l’algorithme de Google pour influer sur les résultats de recherche. En clair, il suffisait, par exemple, de « bourrer de mots clefs » un texte de très mauvaise qualité pour grappiller de précieuses places au classement. Ces astuces se transmettaient entre experts dans la communauté du référencement. Cela fonctionnait, jusqu’à ce que le géant du Web prenne des mesures pour corriger la faille. Et en profitait pour « punir » les mauvais élèves, ou bons pirates, qui en avaient profité. Chaque mise à jour de l’algorithme de Google était ainsi un jour noir pour nombre de webmasters, qui étaient susceptibles de voir leurs sites s’écrouler dans le classement, pénalisés pour leurs mauvaises pratiques. Pendant des années, ce petit jeu « du chat et de la souris » a continué entre les « pirates du SEO » et les ingénieurs de la firme de Mountain View. Ces derniers améliorant sans cesse l’algorithme pour couper l’herbe sous le pied des premiers, qui répliquaient en s’adaptant immédiatement. Un cycle sans fin qui constituait le cœur du SEO.

Mais ça, c’était avant…

Du contenu, du contenu et encore du contenu

Le cœur, la moelle de votre site, ce qui va nourrir les robots et algorithmes de Google (et autres moteurs de recherche) est le contenu. « Content is king » n’a jamais été plus vrai qu’aujourd’hui à l’heure d’Internet et de la quête incessante de visibilité qui est désormais la règle.

Il fut un temps où avoir une vitrine, un site, était suffisant. Aujourd’hui, il est nécessaire d’aller plus loin en proposant du contenu de qualité, et adapté à votre secteur d’activité. Google a affiné, et améliore constamment, ses critères afin de pouvoir mieux cerner ce qu’est du « contenu de qualité ». L’heure n’est donc plus aux petits trucs qui permettent de gagner provisoirement quelques places au classement. Mais bien de produire et de suivre une stratégie de contenu en amont et projetée sur le long terme.

La réputation de votre site auprès de Google, et son positionnement, est un processus qui se construit au quotidien.

Il n’y a pas de solution miracle. Le site de votre entreprise doit être pourvu d’un blog animé et mis à jour régulièrement. Ce blog permet à votre site de devenir un « média » à part entière, et ainsi attirer de nouveaux visiteurs intéressés par votre activité. Le blog est également source de proximité avec vos clients existants et ainsi renforcer vos relations. C’est un lien qu’il ne faut absolument pas négliger.

Vous avez des questions sur ce que devrait être un blog d’entreprise et comment l’animer ? N’hésitez pas à me contacter pour avoir de plus amples renseignements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *